Quelques conseils pour pratiquer l’éco-conduite

L’éco-conduite consiste à limiter les émissions de gaz à effets de serre et de réduire la consommation en carburant de son véhicule. Écologique et économique !

Comment se préparer  à l’éco-conduite ?

Vérifiez votre véhicule

C’est si simple qu’on oublierait presque d’y penser. Avant de prendre la route, mieux vaut vérifier que son véhicule est en bon état (moteur, carrosserie, trains roulants, …). Par exemple un élément de carrosserie mal ajusté, en plus d’être dangereux, augmentera votre consommation de carburant à coup sûr.
La pression des pneus joue aussi un rôle essentiel dans la consommation de carburant. Si vos pneus sont sous-gonflés, vous augmentez la résistance au roulement et donc la consommation de carburant.  Un pneu sous-gonflé fera augmenter votre consommation en carburant jusqu’à 10% en plus.
En plus d’être risqué, ce n’est pas trop économique.  En général la pression à laquelle gonfler vos pneus est indiquée dans votre portière côté conducteur, ou dans le manuel d’utilisateur.

Avoir une conduite souple

L’anticipation est le maître mot ici pour avoir une conduite souple. Premièrement vous pouvez préparer votre itinéraire.
Prenez connaissance des conditions de circulation avant de partir.

Faîtes des démarrage en douceur et évitez le sur-régime. De même pour les ralentissement, anticipez. En anticipant, vous pourrez utiliser au maximum le frein moteur.

Si vous vous retrouvez bloqué dans des bouchons et que votre véhicule n’est pas déjà équipé d’un système start&stop, pensez à couper le moteur. Vous économiserez du carburant et vous générerez moins de CO².

Pour pratiquer l’éco-conduite, n’embarquez pas de charges inutiles. Plus vous embarquerez depoids, plus la consommation de carburant sera importante.

Enfin, un conseil d’éco-conduite à ne pas négliger : si vous devez faire un trajet inférieur à 1km, ne prenez pas votre véhicule, surtout si votre moteur est froid.

Laissez un commentaire