Conduire en automne – quelques conseils

L’automne est là ! Les feuilles qui tombent, la pluie, le froid, autant d’éléments qui pourraient perturber la conduite.
Nous vous donnons quelques conseils de conduites pour l’automne.

Conduire en automne sans soucis

Premier conseil, et pas des moindres, prenez garde à l‘obscurité. En automne, la lumière décline bien plus vite qu’en été. De fait, vous pouvez vous retrouver à conduire de nuit. Redoublez de vigilance, pour éviter de vous faire éblouir parles véhicules dans l’autre sens. Mais faites aussi attention aux piétons et cyclistes, pas toujours bien équipés pour être vus dans la pénombre.

Deuxième conseil : prenez garde aux températures. Ce n’est pas tout à fait l’hiver, mais la nuit des plaques de givre peuvent se former et tenir jusqu’aux premiers rayons de soleil. Soyez d’autant plus prudent si vous traversez une route recouverte de feuilles. C’est certes très joli, mais cela peut vite se transformer en patinoire géante. Mieux vaut traverser ces zones de feuilles à plus faible allure.

Avant dernier conseil : être prudent avec le brouillard matinal. En effet, nos routes gersoises vallonnées sont souvent recouvertes d’un brouillard matinal en Automne. Ils sont souvent peu denses, néanmoins cela reste impossible à savoir avant de les traverser. N’hésitez pas à réduire votre vitesse, à allumer vos feux de croisement (et vos feux anti-brouillards si vous en avez). Aussi, maintenez les distances de sécurité et n’essayez pas de vous rapprocher du véhicule qui vous précède.

Et pour finir, prenez soin de votre véhicule. De la même façon que pour la conduite en hiver, gardez dans votre voiture une raclette à pare-brise, et éventuellement un jeu d’ampoules de rechange.
Et, bien évidement, pensez à vérifier régulièrement les niveaux (notamment le liquide lave-glace) et la pression des pneus.

Laissez un commentaire